Thomas Faucheur

Félix Meynet : dans sa bulle

De son arrivée dans le Chablais, seul avec ses parents, à la création de bandes dessinées pour de grandes maisons d'éditions... Félix Meynet fait le point sur sa carrière derrière notre micro.

"Le dessin est un moyen de s'occuper quand on a ni frères, ni sœurs pour jouer au foot..."

Véritable autodidacte, Félix Meynet se penche sur le dessin très tôt, notamment pour s'occuper silencieusement, dans le petit appartement parisien qu'il occupait avec ses parents.

Son père, originaire de Bellevaux, décide de quitter Paris vous (re)venir s'installer dans le Chablais, emmenant sa petite famille avec lui.
Le jeune Félix vit alors un véritable "choc des cultures" : il découvre un monde nouveau, avec ses codes, ses règles, ses coutumes et sa langue.
Il revient sur cette période de sa vie, riche en anecdotes...

"En 1986, je suis allé à une séance de dédicaces... J'ai fait une rencontre qui va beaucoup compter pour la suite."

Avant de devenir créateur et dessinateur de BD, Félix Meynet emprunte plusieurs voies, fait plusieurs métiers, se cherche un peu.
En 1986, il fait la rencontre d'André Juillard, un scénariste et dessinateur de bande dessinée.
Cette rencontre va être déterminante pour la suite de sa carrière : un an plus tard, il monte à Paris pour présenter ses dessins et en 1990, il signe aux éditions Dargaud pour éditer sa première BD.

Depuis plus de 30 ans, Félix Meynet raconte des histoires à travers la finesse de ses dessins. Dans le Chablais, l'un de ses personnages, Fanfoué des Pnottas, deviendra une véritable icône locale.
Il nous raconte l'histoire de ce personnage facétieux, très connu et très apprécié.

Découvrez un épisode qui donne envie de croire en ses rêves... Et de les accomplir.

Bonne écoute.

 


Chablaisiens le Podcast imaginé par Alpes Actu