Patrice Thiot : libre avant tout

Rencontre avec un homme qui maîtrise l'art du rebond à la perfection.

Patrice Thiot est arrivé dans le Chablais à l'âge de 19 ans, pour y rejoindre une partie de sa famille originaire d'ici.

"En 2006 je suis obligé de tout lâcher..."

Il débute sa vie professionnelle dans l'univers de l'automobile en aidant à la création du garage Speedy de Thonon
Assez rapidement, il devient directeur de l'enseigne et sera, par la suite, nommé gestionnaire de deux autres garages, à Annemasse et Gaillard.

En 1996, la franchise se développe sur le Suisse : Patrice Thiot fait parti de l'aventure.
C'est le début d'une folle ascension professionnelle, qui va durer jusqu'en 2006.

Il nous parle de cette période de sa vie et nous explique pourquoi il a décidé de tout arrêter.

"La politique arrive dans ma vie par l'intermédiaire de mon activité en dépannage informatique".

En 2006, Patrice Thiot se forme à l'informatique et se lance seul dans une entreprise qui va durer 11 ans.
Il va parcourir les routes du Chablais, faire de nombreuses rencontres et se découvrir une passion pour la politique.

Sa première aventure électorale à lieu en 2014 : lors des élections municipales à Thonon... La première du longue liste.

Patrice Thiot nous raconte les coulisses d'un univers, très dur, que la plupart des gens ne connaissent pas.

Tomber, se relever, continuer à avancer, toujours croire en ses chances.

Avec un peu de recul, on se dit que le parcours de Patrice est assez dingue : ponctué de hauts et de bas, son histoire personnelle est riche de nombreux enseignements.

Découvrez la vie d'un homme engagé, un homme passionné qui ne renonce jamais.

Bonne écoute.

 


Chablaisiens le Podcast imaginé par Alpes Actu