Jean-Philippe Peytrin : tout s'est bien passé

Un homme au grand cœur, pour qui le business rime avec amitié…
Et pourtant, Jean-Philippe est parti de loin.

Originaire du Pays Basque, il a mis sa pelote de côté pour s’installer dans le Chablais.

Son chemin jusqu’ici n’a pas été de tout repos. Jean-Philippe s’est construit dans l’effort et le travail.

Débrouillard de nature, à seulement 15 ans, il gagnait déjà un peu sa vie en travaillant dans les champs de maïs des Landes.

À 18 ans, il commence à travailler pour l’usine Bonduelle.
Il va lâcher ses études de droit, pour se consacrer à cette entreprise.
Pourtant, fin septembre, la récolte est mauvaise. La nouvelle équipe est licenciée et lui avec…

« Pas de boulot, pas de fac, inscrit nulle part, 20 ans qu’est ce que je fais ? »

Son entraîneur de basket le soutient et le pousse à trouver des petits boulots.
Jean-Philippe a été charpentier, élagueur, balayeur...

Un jour, il va balayer l’entrepôt de Promocash.
Efficace, il finit plus tôt.
Le directeur de l’enseigne le repère et lui fait une proposition d’embauche pour de la mise en rayon.

Jean-Philippe ne le sait pas encore, mais il restera 30 ans dans le groupe : une ascension exemplaire, pour un homme qui n’a que le Bac en poche.

Tout au long de sa carrière chez Promocash, Jean-Philippe saisit de nouvelles opportunités.
Dans cet épisode, il nous raconte comment il a réussi à gravir, un à un, les échelons.

«Le Chablais, c’est ma terre d’adoption.»

En 2000, Jean-Philippe rencontre sa deuxième femme, qui travaille en Suisse.

Il demande alors sa mutation en Haute-Savoie : en 2001, il arrive au Promocash d’Annemasse, en tant que chef de département frais et responsable adjoint.

Comme dans chaque magasin où il est passé, Jean-Philippe se voit rapidement récompensé et prend de nouvelles responsabilités : il est nommé directeur du magasin dès l’année suivante.

Mais, à l’âge de 40 ans, il décide de tout plaquer pour retourner dans sa ville natale.
Il descend à Bayonne, pour prendre une pause… Pause de courte durée, puisqu’il ressent le besoin de trouver un nouveau challenge après seulement 15 jours d'arrêt.

Une opportunité se présente à lui : un Promocash ouvre à Thonon-les-bains…

Le reste de l’histoire, il nous la raconte en détail dans cet épisode : comment il est passé de 3 employés à plus d’une dizaine aujourd’hui ? Comment il a réussi à devenir incontournable dans le Chablais ? Comment il fait pour développer son entreprise et motiver ses équipes ? Comment il envisage l’avenir ?

Préparez-vous à passer un bon moment, en compagnie d’un bon vivant (très) attachant.
Bonne écoute.


Chablaisiens le Podcast imaginé par Alpes Actu